AQSARNIIT : Safe house pour les jeunes Inuit du Nunavik
AQSARNIIT : A safe house for Inuit youth in Nunavik

PAR / BY  SANDRINE TREMBLAY-LEMIEUX

TYPE : PROJET DE FIN D'ÉTUDES EN ARCHITECTURE / FINAL THESIS PROJECT IN ARCHITECTURE

SUPERVISEUR / SUPERVISOR : MYRIAM BLAIS, UNIVERSITÉ LAVAL

DURÉE PRÉVUE / EXPECTED DURATION : HIVER 2017 / HIVER 2017

Ce projet de fin d’études en architecture vise la conception d’un Safe House pour les jeunes Inuit du Nunavik. Il propose la création d’un espace physiquement et psychologiquement sécuritaire incluant un programme hybride d’espaces de rassemblement, de ressourcement ainsi que du logement d’appoint pour séjours temporaires. Concrètement, le programme des Safe House offre durant le jour, des ateliers sur la santé mentale, la prévention du suicide, sur les qualités de leadership, l’économie familiale, etc., et durant la nuit, accueille et nourrit les enfants pour qui retourner dans leur famille n’est pas une option. Quelques logements pour femmes avec enfants sont également inclus dans le projet. 

 

Le caractère public des environnements institutionnels comme les centres jeunesse rend la perception de contrôle sur l’environnement et l’intimité difficiles. L’espace familier devient une hypothèse pour créer un véritable chez soi qui est porteur de lieux d’échange pour entrer en contact avec soi, les autres et son histoire. La mission du projet est d’offrir aux jeunes inuit du Nunavik un moment de répit dans un refuge sécuritaire en support à une quête identitaire personnelle et collective. Pour les jeunes autochtones, l’affirmation de leur identité leur permettra de se mobiliser, de briser les cycles de violence, et de définir leurs aspirations.

* * *

This project aims to design a Safe House for Nunavik Inuit youth. It consists of a physically and psychologically safe space, including a hybrid program of gathering and healing spaces as well as supplementary accommodation for temporary stays. In practical terms, the Safe House program offers day-long workshops on mental health, suicide prevention, leadership skills, home economics, etc., and during the night welcomes and nurtures children for whom it is not possible to return home. Some housing for women with children is also included in the project.

 

The public nature of institutional environments such as youth centers makes the perception of intimacy difficult. The familiar space becomes a hypothesis to create a real home that carries places of exchange to get in touch with oneself, others and its traditions. The mission of the project is to provide to young Inuit a moment of rest in a safe haven in support of a personal and collective identity quest. For Inuit youth, affirming their identity will enable them to mobilize, break cycles of violence, and define their aspirations.

Subvention de partenariat - CRSH 2015-2020

Conseil de recherche en sciences humaines du Canada

MenuPrincipal-10.png
MenuPrincipal-09.png
MenuPrincipal-11.png
MenuPrincipal-08.png
  • White Facebook Icon
  • White Vimeo Icon

École d'architecture de l'Université Laval

1 Côte de la Fabrique, local 1238

Québec (Qc) G1R 3V6

CANADA

 

T  1.418.656.2131 #6495

Fax  1.418.656.2785

@  habiterlenordquebecois@ulaval.ca

© 2018 – Habiter le Nord québécois – Tous droits réservés / All rights reserved