Make Do

PAR / BY : Vikram Bhatt

COLLABORATEURS AU PROJET / PROJECT'S COLLABORATORS : Mylene Riva, Christopher Fletcher, Myriam Blais

DURÉE PRÉVUE / EXPECTED DURATION : Été / Summer 2017

Make do means to get along within the means available. The study looks at examples of overcrowding in Nunavik and shows how different residents are getting by - coping - in these homes.


Reasons for the study


This is critical to document and understand, because one-third of social housing units in Nunavik were occupied by more than one family, according to a SHQ study of housing needs in Nunavik in 2013. The main focus will be young adults and the elderly, because the population is very young: 54%+ population is under 25 and 70% is under 35 years old; and at the other end, is a growing population of age 65 and over. Assumption is that the young adults and the elderly are touched by the crowded housing situation. The SHQ report Housing in Nunavik, confirms this: there is a deficit of 981, 1 bedroom units; in total, only 107 such units exist in the region.

Location and method


The site of the study will be two villages: Kuujjuaq and Umiujaq. In each, five case studies will be carried out. At Kuujjuaq, the vintages and stock of housing is adequate to identify five most appropriate examples; Umiujaq, inaugurated in 1986 is the youngest settlement with large enough choices, offering the opportunity to review relatively newer housing critically.


Output


A report describing the conditions, including visual recordings in form of sketches, drawings and photographs, and input from residents will be produced.

* * *

Make do signifie « faire avec les moyens disponibles ». L'étude porte sur des exemples de surpeuplement de maisons au Nunavik et démontre les différentes voies prises par les résidents pour vivre avec - supporter - ce mode d'habiter.

Pertinence de l'étude

Il est primordial de documenter et de comprendre cette situation, puisque un tiers du parc de logement social du Nunavik était occupé par plus d'une famille, selon une étude des besoins en terme d'habitation menée par la SHQ, en 2013. L'attention sera portée principalement sur les jeunes adultes et les aînés, puisque la population est très jeune : 54% est âgée de moins de 25 ans, et 70% de moins de 35 ans ; à l'autre bout du spectre, les personnes de plus de 65 ans forment un groupe grandissant. Il serait plausible de croire que les jeunes adultes et les aînés sont affectés par la situation de surpeuplement. Le rapport de la SHQ « Housing in Nunavik » confirme ceci : il y a un déficit de 981 unités d'habitation à une chambre à coucher ; au total, seulement 107 unités de ce type existent dans la région.

Emplacement et méthode

Les sites à l'étude sont dans deux villages : Kuujjuaq et Umiujaq, dans chacun desquels seront menées cinq études de cas. À Kuujjuaq, les âges (et conséquemment les différents types) des habitations ainsi que le parc immobilier sont adéquats pour identifier cinq exemples représentatifs ; Umiujaq, inauguré en 1986 et le plus petit village avec assez de choix d'habitations, offre l'opportunité d'évaluer rigoureusement des habitations plus jeunes.

Résultats

Un rapport décrivant les conditions observées, incluant des illustrations sous forme de croquis, de dessins et de photographies, et comportant la contribution des résidents, sera produit.

Subvention de partenariat - CRSH 2015-2020

Conseil de recherche en sciences humaines du Canada

MenuPrincipal-10.png
MenuPrincipal-09.png
MenuPrincipal-11.png
MenuPrincipal-08.png
  • White Facebook Icon
  • White Vimeo Icon

École d'architecture de l'Université Laval

1 Côte de la Fabrique, local 1238

Québec (Qc) G1R 3V6

CANADA

 

T  1.418.656.2131 #6495

Fax  1.418.656.2785

@  habiterlenordquebecois@ulaval.ca

© 2018 – Habiter le Nord québécois – Tous droits réservés / All rights reserved