Entre village et territoire : La maison Inuite identitaire

From matter to space : The Inuit identity house

PAR / BY  MÉLANIE LEPAGE

TYPE : ESSAI (PROJET) / ESSAY

SUPERVISEUR / SUPERVISOR : ETIENNE BERNIER (DIR.), UNIVERSITÉ LAVAL

DURÉE / DURATION : HIVER 2019 / HIVER 2019

Cet essai (projet) porte sur la maison inuite contemporaine au Nunavik en s’intéressant àla relation qu’entretiennent les Inuits avec l’habiter par le biais du rapport au territoire, àl’environnement bâti, et àl’identité́ des communautés. Les Inuits sont confrontés à de nombreuses mutations culturelles tant en ce qui a trait au mode d’habiter qu’aux pratiques traditionnelles. La sédentarisation a eu de nombreux impacts sur l’identité autochtone, d’une part en raison de la modification du rapport au territoire, et d’autre part en raison de la construction d’habitations correspondant à un modèle culturel différent du leur. 

 

Le projet s’implante à Umiujaq, en périphérie du village afin de conserve un lien visuel fort avec le territoire tout en restant à proximité des services. Il prend la forme d’un complexe d’habitations et d’espaces communautaires comprenant 5 habitations pouvant accueillir de 5 à 8 personnes, un centre communautaire, un atelier de chasse et pêche ainsi qu’un pavillon technique. Ce dernier pavillon contient des réservoirs d’eau connectés à un système d’utilidor qui acheminera l’eau à chaque habitation. On retrouve également un espace communautaire extérieur qui a pour but de favoriser les échanges et la rencontre. L’un des principaux objectifs de design est de favoriser la pratique et le partage des savoirs traditionnels au sein de l’espace domestique. Il propose également une réflexion sur la construction à l’aide d’éléments préfabriqués pour optimiser la rentabilité en termes de transport de matériaux, d’espace et de temps.  

* * *

This project focuses on the contemporary inuit houses in Nunavik. It takes interest in the relationship between inuits and their built environment through the connection to the land. Inuits have faced Inuit many cultural changes in both lifestyle and traditional practices. Sedentarization has had many impacts on Aboriginal identity, partly because of the change in the relationship to the territory, and partly because of the construction of dwellings different from their cultural model. 

 

The project is constructed in Umiujaq, on the outskirts of the village to maintain a strong visual link with the territory while remaining close to services. It takes the form of a complex of housing and community spaces including 5 homes for 5 to 8 people, a community center, a hunting and fishing workshop and a technical pavilion. The technical pavilion contains water tanks connected to a utilidor system that will carry water to each dwelling. There is also an outdoor community space that aims to promote exchanges and meetings. One of the main design goals is to promote the practice and sharing of traditional knowledge within the domestic space. It also proposes a reflection on the construction using prefabricated elements to optimize the efficiency in terms of transport of materials, space and time.

  • White Facebook Icon

École d'architecture de l'Université Laval

1 Côte de la Fabrique, local 1238

Québec (Qc) G1R 3V6

CANADA

 

T  1.418.656.2131 #6495

Fax  1.418.656.2785

@  habiterlenordquebecois@ulaval.ca

© 2021 – Habiter le Nord québécois – Tous droits réservés / All rights reserved