Le logement adaptable dans le Nord canadien: Répondre aux besoins environnementaux et culturels des Inuits du Nord canadien
Adaptable Housing in Northern Canada: Responding to the environmental and cultural needs of the Inuit in Canada's North

PAR / BY  DAVID HARLANDER

TYPE : ESSAI EN ARCHITECTURE/ ESSAY IN ARCHITECTURE

SUPERVISEUR / SUPERVISOR : VIRKAM BHATT (DIR.),UNIVERSITÉ MCGILL

DURÉE / DURATION : AUTOMNE 2017 / FALL 2017

Les sociétés d’habitation gouvernementales responsables de superviser la production de maisons sur l’immense territoire que représente le Nord canadien privilégient un type de production centralisé, faisant en sorte qu’un modèle commun de topologie est appliqué à des communautés diverses. La conception des maisons est prise en charge dans le sud du pays, par des professionnels qui reproduisent des modèles d’habitations du sud et priorisent le concept de première utilisation. Le présent rapport remet en question la pertinence d’une telle approche centralisée à l’égard du logement social. Il soutient que l’accent sur le court terme ne prend pas en compte le besoin de créer des habitations qui répondent à des contextes environnementaux et culturels particuliers. Il propose une approche adaptative du logement et démontre que le modèle centralisé peut être modifié afin de répondre à des impératifs géographiques particuliers. Il est divisé en deux parties. La première partie fournit un aperçu des divers processus de conception, de livraison et de gestion des logements sociaux dans le Nord canadien. Les constatations liées à

l’examen de la documentation disponible et des travaux récents sur le terrain dans la communauté de Kuujjuarapik-Whapmagoostui relèvent les considérations environnementales et culturelles particulières concernant le logement social dans le Nord canadien. Parmi ces considérations se trouvent celles de concevoir des habitations qui tiennent compte des vents, de l’exposition au soleil et aux paysages.Les considérations culturelles incluent le besoin de créer des espaces non partitionnés et sans vocation prédéterminée, celui d’accommoder un mode de vie incluant la famille élargie, ainsi que de procéder à l’aménagement paysager autour des habitations. Des stratégies d’adaptabilité des modèles actuels

pouvant répondre à ces besoins sont esquissées. La deuxième partie intègre les constatations précédentes à une approche différente du logement. L’approche comprend une description de la conception d’une unité, de sa construction, ainsi qu’une manière nouvelle d’envisager le rôle des agents responsables du logement social au Nunavik. Deux scénarios d’études de cas fournissent des exemples du possible déploiement de cette approche sur le territoire. Ils démontrent comment une unité peut être adaptée afin de répondre aux impératifs environnementaux et culturels, et ce, au cours de la production ainsi que de la gestion d’une unité d’habitation.

Enfin, le rapport démontre que l’application de l’approche proposée n’exige pas une augmentation déraisonnable des investissements en capitaux, mais plutôt une modification des attitudes de pensée à l’égard de la production et de la gestion du logement social dans le Nord canadien

 

* * *

Tasked with the responsibility of overseeing house production over an immense territory, housing authorities in Northern Canada use a centralized model of house production, which deploys common house typologies throughout the various communities of Northern Canada. House designs are undertaken by professionals from southern Canada; they reinforce southern living arrangements and prioritize first time use. This paper questions the suitability of this centralized approach to housing. It argues that its short term focus does not acknowledge the needs for housing to respond to its environmental and cultural context. The report presents an adaptable approach to housing that considers how centralized housing can be easily modified to meet particular geographic needs. It is divided into two parts. Part one provides an overview of current processes of design, delivery and management of Government Sponsored Housing in northern Canada. Findings from a literature review and recent field work in the community of Kuujjuarapik/Whapmagoostui identify specific environmental and cultural considerations for Government Sponsored Housing in northern Canada. Environmental considerations include a need to design for prevailing winds, the sun and views. Cultural considerations include a need for unpartitioned / unprogrammed spaces, a need to accommodate kinship patterns of living, and a need to design the landscape surrounding a dwelling. Adaptable strategies are drafted to address these needs. Part two uses the above mentioned findings to inform an approach to housing. The approach describes unit design, construction, and the newly imagined roles of the agents involved with Government Sponsored Housing in Nunavik. Two scenario based case studies are used to provide examples of how this approach can play out. They demonstrate how a unit can be adapted to meet environmental and cultural needs during both, the production and management of a dwelling unit. The report demonstrates that adopting such an approach does not require overwhelming capital investment, but rather a change in attitude regarding the way GSH is produced and managed.

Subvention de partenariat - CRSH 2015-2020

Conseil de recherche en sciences humaines du Canada

MenuPrincipal-10.png
MenuPrincipal-09.png
MenuPrincipal-11.png
MenuPrincipal-08.png
  • White Facebook Icon
  • White Vimeo Icon

École d'architecture de l'Université Laval

1 Côte de la Fabrique, local 1238

Québec (Qc) G1R 3V6

CANADA

 

T  1.418.656.2131 #6495

Fax  1.418.656.2785

@  habiterlenordquebecois@ulaval.ca

© 2018 – Habiter le Nord québécois – Tous droits réservés / All rights reserved